Des Chantiers éducatifs en écoconstruction

Les chantiers éducatifs consistent en une remobilisation vers l’emploi de jeunes (16-25 ans) en rupture sociale et/ou scolaire qui en sont particulièrement éloignés. Ils sont suivis par des éducateurs spécialisés (clubs de prévention spécialisée) et positionnés sur ces chantiers par ces derniers, le chantier étant un élément d’un parcours plus large.

Lors du chantier, les jeunes sont rémunérés, puisque la reconnaissance formelle est un paramètre primordial de la prise de confiance en soi et permet la mise en place d’une pédagogie d’approche de l’emploi.

Pour des jeunes particulièrement éloignés de l’emploi :

L’action porte sur la remobilisation vers l’emploi de jeunes en rupture, la transmission de savoir-faire, la découverte des métiers du réemploi, le lien social et l’amélioration du cadre de vie dans les quartiers prioritaires.

Il existe peu de dispositifs adéquats sur le territoire pour les jeunes de 16 à 25 ans sortis de tous les « radars » (déscolarisés, pas inscrits à Pôle Emploi ni à la Mission Locale, dits « NEET » soit ni en emploi ni en formation), pas encore mûrs pour les dispositifs d’insertion plus longs.

A quels besoins les chantiers éducatifs répondent-ils ?

Les chantiers éducatifs, de par leur format court et concret, sont identifiés par la prévention spécialisée comme un outil efficace et pertinent de remobilisation vers l’emploi sur ces tranches d’âge pour ce public.

Par ailleurs, les quartiers prioritaires (Politique de la Ville, Zone Urbaine Sensible, Zone de Sécurité Prioritaire, projets de renouvellement urbain, …) présentent une forte nécessité d’amélioration et d’appropriation du cadre de vie par les usagers, de sensibilisation au respect des équipements collectifs et à la gestion des déchets. Les chantiers éducatifs en écoconstruction sont une réponse adaptée à ce contexte particulier. 

Ils permettent également, d’un point de vue social, de travailler sur les frontières générationnelles, de genre, de CSP, … et sur la confiance en soi de ce public et l’autocensure sur l’orientation professionnelle dont à laquelle ils sont souvent sujets.

 

 

Intéressé pour lancer un chantier éducatif ?

En réalisant un équipement collectif utile à leur quartier, ces jeunes contribuent de manière active et positive à l’amélioration du vivre ensemble et de leur cadre de vie.

La Nouvelle Mine se lance dans l’encadrement de chantiers éducatifs en construction bois en 2018 !